Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/10/2016

Football à Monaco : le dérangeant Dmitry Rybolovlev

Si le mois de septembre rime avec rentrée, il marque aussi la reprise de diverses compétitions sportives dont le rythme s’intensifie après la pause et le mercato estival, véritable marché aux esclaves des temps modernes. Si l’AS Monaco semble avoir réussi sa rentrée en Ligue des Champions, il reste beaucoup à faire pour le David monégasque afin de maintenir son niveau face aux Goliath européens.


En Ligue 1, le bon départ pris par l’équipe n’a pas duré avec une lourde défaite contre l’OGC Nice. Pourtant, cette année, l’AS Monaco s’était targuée d’une politique de recrutement ambitieuse : enrichir son équipe de bons joueurs tout en maintenant un budget rentrées/dépenses à l’équilibre. Un football propre et des efforts de gestion, l’AS Monaco aurait de quoi faire rayonner la Principauté. Trop beau pour être vrai certainement, car derrière cette belle vitrine, les coulisses paraissent bien moins propres qu’un simple spectateur pourrait le supposer.


Le propriétaire du club, Dmitry Rybolovlev, n’a plus bonne presse dans les cercles privilégiés du Rocher, à tel point que le Prince Rainier refuserait désormais de figurer sur la même photo que lui. C’est que l’oligarque russe, 146e fortune mondiale, a fait parler de lui depuis son arrivée à Monaco et le Prince Albert semble penser que son agitation nuit à la Principauté. Après le divorce le plus cher de l’histoire, Rybolovlev trempe désormais dans des histoires magouilleuses avec différentes personnalités politiques monégasques et attire l’attention de la justice. L’affaire Yves Bouvier, un marchand d’art suisse contre lequel le milliardaire russe est en procès, a notamment mis au jour des collusions entre le milliardaire russe et la banque HSBC. Plus inquiétant encore, Rybolovlev entretiendrait des rapports étroits avec le garde des Sceaux monégasque, Philippe Narmino, dont l’indépendance (on ne rapporte plus ses nombreuses interventions en faveur de personnalités fortunées) et la probité (on lui prête des mœurs dissolues) ne pourraient être plus basses - il est notamment lié au scandale des Panama Papers. S'il n'est pas champion de France sur le terrain, Monaco est le leader incontesté au classement des clubs gangrénés par la corruption et les relations troubles.

Les commentaires sont fermés.